Actualité
Actualité

Rallye de la Côte Fleurie : première !
22/02/2017

Rallye de la Côte Fleurie : première !

Cette année, pour la première fois de sa carrière de pilote, Raymond Narac a décidé, il n'y a que quelques jours, de participer au Rallye de la Côte Fleurie.

Ayant plus de 12 ans d'expérience dans les courses sur piste, avec notamment deux victoires aux 24 Heures du Mans et de nombreuses victoires en championnats tels que le GT Tour, le Classic Endurance Racing ou encore la Carrera Cup, Raymond Narac a décidé sur un coup de tête de s'engager sur le Rallye de la Côte Fleurie, en catégorie VHC, avec une 911 3.0 RS de 1974.

"C'est une grande première pour moi", annonce-t-il. "Il s'agit d'une totale découverte. Je ne connais pas le rallye, et je n'ai jamais eu de copilote !". Et c'est Matthieu Daussy, l'un des conseillers commerciaux du Centre Porsche Rouen, qui a déjà participé une dizaine de fois à ce rallye en tant que copilote, qui prendra le siège de droite.

Humilité, sagesse et prudence sont les maîtres-mots de Raymond Narac pour cette première participation. Car non seulement il n'a jamais roulé en rallye, mais il n'a non plus jamais roulé avec cette magnifique 911 3.0 RS.

"C'est un réel plaisir pour moi d'inscrire cette superbe voiture, qui sort de restauration", confie-t-il. "Elle a été entièrement rénovée et préparée dans notre atelier Classic". Rappelons que le Centre Porsche Classic Rouen a ouvert ses portes en novembre dernier. C'est le seul en France, et le deuxième en Europe. Entre ses murs, 4000 m² répartis entre autres en trois ateliers : l'un entièrement consacré à l'entretien et à la restauration des Porsche Classic, de la 356 à la 911 génération 996 ; un atelier carrosserie multi-matériaux capable de travailler sur l'intégralité de la gamme ; et un atelier compétition Classic et Modernes, IMSA Performance, qui propose tout un ensemble de prestations à la carte.

Cette voiture étant donc "toute neuve" malgré ses 43 ans, il va falloir trouver et adapter un set-up, prendre en considération les conditions météorologiques qui s'annoncent difficiles pour le week-end ; autant d'équations à résoudre qui font que cette course inédite sera abordée non seulement comme un nouveau challenge mais aussi et surtout avec toute l'humilité dont sait faire preuve Raymond Narac. Il s'agit plus pour lui de découvrir cette discipline et de se faire plaisir au volant d'une auto qu'il affectionne tout particulièrement.

Nous souhaitons donc bonne chance à cet équipage pour le moins inattendu et leur souhaitons une bonne course !

Voir aussi : Raymond Narac nous parle de sa 1ère expérience en rallye

 


Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus